fr / en

La compagnie super super

Spectacle

Fragile(S)

Présentation

C'est un grand jour pour l'APPC (l'association pour les petites causes) car  une  fois de plus, elle met en place un moment convivial  pour  faire connaître ou reconnaître des sujets dont personne ne se préoccupe. Nos protagonistes  se donnent corps et âme et sillonnent les routes pour des causes qui malgré le silence des médias leur semblent essentielles. Comme la solitude des maires de village, la disparition des cibistes, les trottoirs dans le désert,  les artistes locaux, la mauvaise halène, les philatélistes, la souffrance fromagère, etc...
Des personnages fragiles tout autant que leurs sujets. Équipé d'un stand et d'une sono, les membres principaux de l'association s’affairent à accueillir le public. 
Le but  répertorier les petites causes des gens lors de leur intervention et donner l'envie à ceux qui n'en on pas d'en avoir une. Auront-ils la possibilité de le réaliser ? Car l'arrivée tonitruante et inattendue de Willis, chauffeur/livreur de métier, risque fortment de troubler leur plan.

Spectacle musical et burlesque

« Y'a pas de grandes causes, y'a que des petites causes » Comme dit toujours Pat..

Le Projet

L'objectif est de tendre vers une proposition burlesque, mais pas seulement. Une envie profonde de mettre en valeur des gens qui vivent par le prisme d'une société qui les portent trop souvent vers l'individualisme. Vendant des rêves de richesse ou de gloire. De cette chimère les gens tombent. Ce spectacle n'est pas sur la télé-réalité, mais sur une société qui jette les individus comme de vulgaires mouchoirs, pour ne pas dire Kleenex car on veut pas citer de marque. Ah....
Les quatre personnages qui sont présentés se sont construits dans l'échec et l’humiliation. Si on ne peut dire qu'ils soient très doués, ils sont la preuve que la solidarité a plus de poids que le modèle qu'on nous propose. Ces personnes qui pourraient sortir d'un flm de Ken Loach vont mettre tout en oeuvre pour prouver que n'importe qui a de la valeur et faire un pied de nez à la société qui ne tolère pas l'échec. Ici l'humour est utilisé comme un vecteur et pas comme une fnalité.
En utilisant l’humour, la musique et quelques numéros de cabaret exceptionnels, nous poserons les questions de recherche du bonheur et d’estime de soi. Nous irons voir
derrière le drôle et le ridicule de leurs talents tout à fait ordinaires où l’aspiration à une vie moins fade est sincère.
Comment continue-t-on à croire en soi après être passé sous le rouleau compresseur de la production d’émissions de téléréalité qui au prétexte de révéler LA star, sacralise l’individualisme et moque les plus faibles

Téléchargements


Infos

Ecriture et Interprétation : Yvan Mésières / Stéphane Poulet / Martin Garet  et  Stéphane Lefebvre (Cie Robert et moi)

Ecriture et Mise en scène : Céline Chatalein (Cie de l'occasion)

Costumes : Valérie Alcantara (Cie Valkyrira)

Soutiens : La vache qui Rue - La ville de Besançon - Les Artistes à la Campagne - Le Colombier des Arts - Le Réservoir / St marcel